Voir : quel bel organe !

Une video pour se mettre à jour.

Au coeur des organes : L’œil et la vision

Pour résumé, Voir : c’est interpréter une information électrique avec le cerveau.

En fait, c’est la même chose pour tous nos sens. Le cerveau reçoit des informations perçues par les capteurs sensoriels (Ex : l’œil), à haute vitesse (300 km/s), interprète les données et propose une réponse.

Les infos ne sont pas vraiment à jour, mais j’ai beaucoup de tendresse pour cette série de mon enfance.

Cette vidéo insiste bien sur l’interprétation donnée par le cerveau.

le cerveau voit

Voir
Sensorialité et sophrologie : Voir 9

Et justement, c’est le travail d’interprétation qu’exploitent la sophrologie et l’hypnose. En effet, les yeux ne voient pas, reçoivent des signaux sensoriels qu’ils transmettent sous forme de signaux électriques au cerveau.

Pour comprendre ce que voit le cerveau : cet article d’une université canadienne

Celui-ci traite les informations reçues, c’est-à-dire les interprète au regard des informations qu’il a en mémoire afin de définir une réaction adaptée pour le corps.

Notre cerveau comme une banque de données, enregistre dans sa mémoire des images et d’autres informations sensorielles qui avec le temps deviennent des références pour notre pensée.

On pourrait parler d’archétype (merci Carl Gustav Jung).

Ces sensations sont combinées jusqu’à créer des réflexes conditionnés, par exemple une odeur qui nous donnerait des nausées ou un son qui nous donnerait une sensation désagréable.

Notre cerveau peut donc déclencher des réactions physiques liées à un souvenir, une émotion, une image.

Il voit cette image et déclenche immédiatement le comportement programmé.

Déprogrammer notre cerveau avec al sophrologie et l’hypnose
Sensorialité et sophrologie : Voir 10

Concernant le traitement de l’information visuelle voici ce qui passe dans le cerveau.

Le traitement des stimulus par le cerveau
https://comprendrelautisme.com/le-fonctionnement/la-perception-sensorielle/

Visualiser

Voir des images dans sa tête visualiser s''apprend avec la sophrologie
Sensorialité et sophrologie : Voir 11

Je vous encourage à lire cet article très bien conçu sur la visualisation et l’imagerie mentale.

En résumé avec la visualisation, je peux imposer une image à mon cerveau. Mon expérience clinique, me permet de voir plusieurs effets intéressants dans la visualisation :

  • Un effet focus : on ressert notre attention sur quelque chose de précis ce qui met à distance les éléments qui distraient (stress, douleur, hyper vigilance, etc.). Cette fonction de la visualisation peut s’entraîner notamment avec la sophrologie et l’hypnose.
  • Visualiser peut permettre une meilleure représentation du corps, on peut ainsi améliorer son schéma corporel. Cf mon article sur la proprioception. Cette fonction est fortement utilisée par les sportifs de hauts niveaux pour préparer leurs compétitions.
  • Visualiser permet aussi d’associer des images à des émotions, des sensations. On utilise ces techniques de visualisation pour aider les personnes porteuses de certains traumas et de comportements problèmes afin de se reprogrammer de façon plus positive.

J’utilise quotidiennement ces techniques avec mes patients, mais aussi avec moi-même, notamment pour préparer mes séances de sophrologie ou pour retrouver le calme entre deux séances.

Ici, je vous propose un exercice de concentration et de respiration.

Gérer son stress en respirant

La sophrologie et la visualisation

Lors des séances, le sophrologue accompagne le patient à développer ces capacités de visualisation en lien avec son projet personnel.

Exercice de relaxation dynamique Voir son thorax ses poumons comme un souffllet en faisant le mouvement
Dans cet exercice de relaxation dynamique, on peut visualiser son thorax comme un ballon ou un soufflet.

J’utilise la visualisation associée à un mouvement (dans la relaxation dynamique), à une sensation, une émotion (aussi dans la sophronisation).

Cette pratique permet de ralentir le mental et le concentrer « ici maintenant. »

Le cerveau mobilisé par les visualisation lors d'une séances d'hypnose
La visualisation mobilise le cerveau pendant la séance d’hypnose.

J’exploite aussi l’imagerie mentale lors des séances d’hypnose. Il s’agit de laisser la personne exprimer les images qu’elle crée ou voit dans sa tête afin d’expliciter ce qu’elle vit ou ressent.

Pour conclure

La vue, est un sens fondamental et archaïque dans le développement de l’homme. Notre cerveau est capable de générer et de stocker des images à l’intérieur qui se combine avec des sensations et des émotions. Notre cerveau interprète ces images pour déclencher des réactions (physiques). La sophrologie utilise les visualisations dans ses protocoles.