Respiration

Respirer mieux c’est expirer mieux

Le souffle c’est la vie

La respiration c'est la vie

Introduction?

Alors que les mécanismes de fonctionnement du cœur et du cerveau ont été largement documentés par la science, l’intérêt scientifique pour la respiration est à la fois plus récent et ne mobilise pas autant .

Et pourtant, la connexion entre notre respiration et notre état psychique semble prouvé, alors de quoi parlons-nous ?

Qu’ est ce que la respiration ?

Comment fonctionne la respiration ?

Notre respiration est automatique, fonctionnant même pendant notre sommeil et autorégulée ( elle varie de façon autonome en fonction des besoins de notre organisme.

Cette fonction vitale pour notre organisme, est permise par un double système de contrôle : certaines zones du tronc cérébral assurent le pilotage automatique et inconscient de la respiration.

Pour réguler ce complexe ballet, le cerveau traite de nombreuses informations issues des capteurs externes ou internes du corps.

La recherche actuelle tend à montrer que la respiration synchronise l’activité cérébrale et joue un rôle dans la conscience de soi . Elle est aussi étroitement liée aux centres émotionnels du cerveau.

En conséquence, quand notre respiration est perturbée, les émotions s’emballent et les performances cognitives diminuent à l’inverse des exercices de respiration permet d’agir sur le stress et l’anxiété.

Une étude de 2016 , a permis de découvrir une influence de la respiration sur nos comportements. L’action de respirer participerait à la conscience du schéma corporel.

Évidemment la respiration ne serait pas la seule information pour prendre conscience de soi mais la respiration permettrait d’être la jonction entre les informations endogènes ( à l’intérieur) et exogènes ( à l’extérieur) du corps.

Il existe donc une relation homéostatique entre notre corps et notre psychisme.

C’est-à-dire qu’agir sur l’un permet d’agir sur l’autre.

Voilà la porte d’entrée parfaite pour votre sophrologue.

Quelle respiration ?

Dans ma pratique personnelle, comme dans les séances que je propose à mes patients en sophrologie, je propose de mettre en avant la respiration nasale ainsi que la respiration abdomino-diaphragmatique.

Pourquoi la respiration nasale et abdominale ?

Pourquoi Et si notre respiration nous permettait d'améliorer notre quotidien.
Pourquoi ?

La respiration contrôlée (pranayama en yoga) est reconnue depuis des millénaires pour son effet régulateur sur le système nerveux.

Une respiration lente et profonde stimule le système dit parasympathique qui apaise l’organisme. (baisse du rythme cardiaque, régulation du centre émotionnel du cerveau, baisse de la tension artérielle, augmentation de la consommation d’oxygène …, ). C’est ce que nous pouvons ressentir dans une séance de relaxation.

La respiration abdomino-diaphragmatique est employée pour réduire la tension du plancher pelvien et stimulerait plus le canal vague en plus d’un massage naturel des organes internes. Il favoriserait entre autre un meilleur fonctionnement du système digestif.

C’est quoi une mauvaise respiration ?

Au cours de nos vies, les événements nous atteignent et peuvent marquer notre esprit mais aussi notre corps.

badmood Et si notre respiration nous permettait d'améliorer notre quotidien.
Respirer pour sortir des émotions toxiques

“Je suis la tête sous l’eau” “J’ai un poid qui m’oppresse, qui m’empêche de respirer” “J’ai la gorge qui se serre”.

Au cabinet, les patients racontent ce que leur corps dit de leur état psychique. La respiration comme un mouvement du corps reflète notre manière de se vivre, et de se percevoir.

Au cours de la vie , la respiration peut devenir irrégulière, affaiblie ou très rapide, sans être connectée à nos besoins physiologiques.

Au lieu d’aider à dénouer des situations émotionnelles compliquées, elle les amplifie.

Et le problème le plus fréquent que je vois en séance réside dans l’expiration : les gens ne savent pas vraiment expirer.

Concernant les épisodes stressants quels sont les conseils le plus souvent donnés ?

« Respire ! »

Et que fait-on? Nous inspirons.

L’expiration est souvent négligée.

Réapprendre à expirer

L’expiration a un effet parasympathique, c’est-à-dire qu’elle calme, détend, par opposition à l’inspiration, qui engage le système nerveux sympathique, celui-là même qui gère les réactions de tension musculaire et d’accélération cardiaque, face à une situation de danger par exemple.

Calme Et si notre respiration nous permettait d'améliorer notre quotidien.
Respirer pour calmer le mental

Ainsi, des expirations faibles ne font qu’aggraver l’état de stress et d’inconfort, alors qu’il suffit de les accroître pour voir disparaître certains de ces symptômes.

Bénéfice de la Respiration nasale

Le nez filtre l’air, en ajuste la température, l’humidifie, mais, surtout, il permet de prendre le contrôle de la respiration et, donc, de notre état général, contrairement à la respiration buccale. Chez une personne en bonne santé, la respiration alterne d’une narine à l’autre chaque heure.

cyclebreath Et si notre respiration nous permettait d'améliorer notre quotidien.
Notre respiration est un cycle
Un cycle expiration-inspiration

« L’acte de l’inspiration lie et réunit, tout ce qui est convenable s’accomplit tandis qu’on retient le souffle ; l’expiration, elle, délivre et parfait, en triomphant de toute limitation. »

Eugen Heriggel, le zen dans l’art de la chevalerie du tir à l’arc.

la respiration complète : un outil de bien être

La respiration complète est aussi appelée respiration à trois niveaux.

Elle permet sur une seule inspiration nasale d’activer la respiration abdominale, la respiration thoracique et la respiration claviculaire. Comme une vague du bas vers le haut.

Puis sur une seule expiration, dans un mouvement allant du bas vers le haut, l’abdomen, le thorax et les clavicules s’abaissent. Et la vague change de sens comme la marée.

Cet exercice favorise l’entrée dans un état de relaxation et de calme mental.

On pourrait même parler de respiration de santé.

Elle permettrait:

  • Augmenter ses capacités de concentration
  • De développer sa confiance en soi.
  • De Renforcer son système immunitaire
  • De maintenir un bon état de santé.

La respiration complète s’utilise à n’importe quel moment de la journée. L’idéal étant d’intégrer cet outil à son quotidien et dans toutes les situations afin que cette « respiration santé » devienne naturelle.

Pour bien pratiquer cet exercice :

  • S’installer en position assise ou allongée, le dos droit.
  • Positionner une main sur le thorax, une autre main sur l’abdomen.
  • Inspirer en observant le souffle entrer par les narines et commencer à gonfler l’abdomen.
  • Puis le souffle entre dans la cage thoracique qui s’agrandit (les côtes s’écartent et se soulèvent)
  • et emplit la partie supérieure du thorax jusqu’aux clavicules…
Pour aller plus loin sur la respiration nasale quelques sources :

Telles, S., Nagarathna, R., et Nagendra, HR. (1994).

Dullo,P,Vedi,N.,etGuptaU.(2008).

https://physiotherapy.ca/fr/regard-sur-la-respiration-nasale-alternee

https://www.rhiniteallergique.be/l-info-scientifique/les-bienfaits-de-la-respiration-nasale#:~:text=La%20respiration%20par%20le%20nez,et%20humidifie%20l’air%20inhal%C3%A9

Pourquoi faut-il respirer par le nez ?


Laisser un commentaire

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :